Mes articles

4 astuces pour voir la vie en rose

By 14 mars 2019 mai 11th, 2019 No Comments

ou Comment reprogrammer son cerveau par l’auto-hypnose pour aller mieux.

Ne pensez pas à un éléphant rose ! Que se passe-t-il ? Vous voyez un éléphant rose !

Parce que votre inconscient ne comprend pas la négation. L’inconscient a énormément de pouvoir sur notre vie, plus qu’on ne croit. C’est avec lui que l’on travaille en hypnose pour lever des blocages. Chacun a tout intérêt à comprendre comment il fonctionne et à apprendre à mieux l’utiliser pour reprendre le pouvoir sur son propre bien-être au quotidien. 

Voilà 4 astuces pour s’entraîner à reprogrammer son cerveau pour aller mieux.

Astuce 1 : Quand je parle, je formule « ce que je veux », et non « ce que je ne veux pas ». 

De cette particularité de ne pas comprendre la négation, si on dit « ça ne va pas mal se passer », l’inconscient entend « ça va mal se passer ». Il faut mieux dire « Tout va bien se passer ». « Je ne suis pas stressée », il entend « je suis stressée ». Il vaut mieux se dire « je suis calme, zen ». « C’est pas mal » doit donc être remplacé par « c’est (plutôt) bien ». Cela ne fait pas le même effet. Cela donne plus la pêche car c’est positif et mon cerveau réagit au positif positivement ! 

Astuce 2 : imaginer le film « idéal » des situations à venir.   

Quand j’aime et vit une expérience agréable, mon corps sécrète de la dopamine qui procure du bien-être. Quand j’ai peur ou suis stressée ou en colère, il sécrète du cortisol qui fatigue mon organisme. Mon bien-être physique dépend donc de mes émotions face à la réalité.

Beaucoup de personnes se sentent tendues ou fatiguées à l’idée de la journée qui va venir avec son lot d’emmerdements. Elles se font un film « journée d’emmerdements » à l’avance. 

Or l’inconscient ne fait pas de différence entre la réalité et ce que j’imagine. Donc si j’imagine du négatif, il le croit, va le « vivre » et le corps va sécréter du cortisol. En imaginant le film négatif de ma journée, je me sens donc déjà mal et fatiguée. 

Tout dépend donc de MA représentation mentale de la réalité. 

Mon cerveau est orienté à voir les dangers, ce qui pourrait me détruire ou me faire souffrir ; tout cela pour assurer ma survie : il fait donc naturellement des films « catastrophes ». Par exemple : Si je vais refaire mon pass navigo, il va y avoir la queue, je vais perdre mon temps et rien que d’y penser, je suis énervée ! 

Je peux sortir de mes automatismes négatifs en imaginant le film positif : celui où tout se passe parfaitement bien, le film idéal.  Mon cerveau va vivre la réussite et mon corps via les neurotransmetteurs ressentira du bien-être : j’aurai donc plus la pêche. Et en plus, je ne suis pas à l’abri que tout se passe bien ! Comme effectivement ce fut le cas d’une amie à qui j’expliquais ce principe qui eut l’agréable surprise de pouvoir refaire son pass navigo sans attendre. Et même si cela ne se passe pas parfaitement, il est inutile de se gâcher les heures qui précèdent.  

En hypnose, on utilise ce pouvoir d’imagination que chacun possède pour modifier les automatismes inconscients et agir sur les représentations mentales qui nous desservent. Cela fonctionne très bien lorsqu’on visualise le film négatif qui nous énerve ou stresse. A nous de choisir le film positif qui lui nous fait du bien. C’est faire de l’auto-hypnose positive.

Astuce 3 : Programmer des « moments paillettes ».

Imaginer c’est déjà vivre pour notre inconscient. Il est donc important de programmer des « moments paillettes » dans son agenda, ces petits moments même tout simples qui nous font plaisir. Dans une journée pleine d’obligations, ils vont permettre de rester en énergie. Ils ne coutent souvent rien. Ce qui coûte c’est juste d’y penser. 

Ainsi, on peut vivre par avance un moment qui nous fait plaisir programmé à midi ou le soir : un déjeuner avec un ami ce midi, un bon film ce soir, ou la lecture d’une histoire aux enfants ; ce qui permet de mieux surmonter les obligations de la journée à venir. 

Les prévoir, s’en délecter avant permet de décupler leur effet. On le fait déjà pour les vacances, faisons-le aussi avec les moments paillettes de tous les jours. Il y en a d’ailleurs plus qu’on ne le croit. 

Astuce 4 : Se remémorer les bons moments de la journée. 

Se remémorer les bons moments de la journée permet de redonner au corps le plaisir vécu parfois trop rapidement dans la journée. En mettant de la conscience et en revivant les bons moments, on nourrit son corps de bien-être.

Le merci d’un enfant quand vous lui faites son plat préféré, la place de métro qui se libère, le ciel bleu ce matin ou la neige qui blanchit les rues sont des moments qui passent souvent trop inaperçus alors que ce sont en réalité des « moments paillettes » inattendus. 

Ainsi, prendre 5 minutes le soir pour y penser, c’est se faire un cadeau bien-être gratuit.

On peut même imaginer un rituel familial à table : chacun raconte un moment joyeux / sympa de sa journée. Cela met une bonne ambiance et peu à peu on se rend compte que la vie est rose … si on regarde bien. 

Vivent les éléphants roses à paillettes !  

Sabine Marbat, Coach Hypnothérapeute à Paris 11ème– 06 84 00 21 33

Vous aider à vous libérer des blocages pour passer à l’action et créer un avenir qui vous donne le sourire. 

Be-CreACTiv.fr : accompagnement professionnel et personnel par l’hypnose et la PNL.  Ateliers d’hypno-coaching Day-clic pour passer un cap sur des thèmes de développement personnel. 

Article écrit pour Marie France .fr et publié le 22 février 2019. https://www.mariefrance.fr/equilibre/psycho/ca-fait-du-bien/4-astuces-voir-vie-rose-446569.html